Comment nettoyer et désinfecter votre maison pendant la pandémie de COVID-19

Que sont les coronavirus? Pouvez-vous tuer le virus avec un désinfectant?

Les coronavirus sont des virus dits « enveloppés ». Cela signifie qu’ils sont l’un des types de virus les plus faciles à tuer avec le désinfectant approprié, lorsque son mode d’emploi, indiqué sur l’étiquette, est suivi précisément.

On ne sait pas encore avec certitude quelle est la durée de vie du coronavirus (COVID-19) sur les surfaces; cependant, les premiers éléments de preuves incitent qu’il peut vivre sur des objets et des surfaces de quelques heures à quelques jours.

Comment savoir quel désinfectant tuera le coronavirus?

Santé Canada a publié un liste des désinfectants pour les surfaces dures pour accéder à la liste des produits susceptibles d’être efficaces contre le coronavirus. Consultez-la régulièrement.

 

Comment nettoyer votre maison

Quelles surfaces faut-il désinfecter?

Les surfaces fréquemment touchées par les mains sont les plus susceptibles d’être contaminées. Il s’agit notamment des diverses poignées (portes, armoires, robinets, etc.), des rambardes, des interrupteurs d’éclairage, des tables, des comptoirs et de l’électronique.

Les étiquettes de ces produits donnent, bien en vue, des conseils de prudence clairs sur l’emploi sécuritaire de ces produits pour permettre aux Canadiens de les utiliser en toute sécurité. Lorsque vous utilisez un désinfectant pour surfaces dures, limitez-vous à la quantité recommandée et veillez à bien ventiler votre espace de travail. Les étiquettes des désinfectants pour surfaces dures autorisés au Canada affichent un DIN (numéro d’identification du médicament).

Les détergents ou l’eau de Javel sont-ils efficaces?

Bien qu’ils ne prétendent pas tuer des virus tels que COVID-19, les détergents peuvent aider à limiter la propagation de micro-organismes. Pour les surfaces fréquemment touchées telles que les poignées de porte, les jouets et les téléphones, il est recommandé de nettoyer avec des nettoyants ménagers réguliers ou de l’eau de javel.

Vous pouvez diluer l’eau de javel, selon les instructions de l’étiquette ou comme suit :

  • 1 cuillère à café (5 ml) par tasse d’eau (250 ml); ou
  • 4 cuillères à café (20 ml) par litre d’eau (1000 ml).

Vérifiez que l’eau de Javel contient bien 5 % d’hypochlorite de sodium pour être certain que le dosage de votre mélange final en hypochlorite de sodium est bien de 0,1 %.

 

Conseils rapides

  • En plus du nettoyage usuel, les surfaces que vous touchez fréquemment, et celles qui sont visiblement sales, doivent être nettoyées et désinfectées plus souvent. Les espaces communs, tels que les cuisines et les salles de bains, doivent également être nettoyés plus souvent.
  • Lisez soigneusement l’étiquette du produit Pour permettre aux consommateurs d’utiliser correctement un produit, son étiquette leur donne le mode d’emploi de celui-ci et précise les risques liés à son utilisation, les précautions à prendre et comment s‘en débarrasser. C’est la section de l’étiquette à laquelle les consommateurs doivent accorder le plus d’importance. Pour en apprendre davantage sur ces produits et sur leur utilisation, ils peuvent également consulter les sites Web des produits ou des marques en question.
  • Ne pas mélanger les produits de nettoyage. Mélanger deux produits de nettoyage ou tenter d’en fabriquer vous-mêmes peut s’avérer dangereux.
  • Conservez les produits de nettoyage correctement. Gardez les produits de nettoyage en sécurité et hors de la portée des enfants.
  • Conservez le numéro de téléphone du centre antipoison de votre province à proximité (p. ex. sur votre réfrigérateur).

 

Hygiène – Se laver les mains avec le bon désinfectant

Une bonne hygiène peut aider à réduire le risque d’infection ou de propagation de l’infection à d’autres personnes :

  • lavez-vous fréquemment les mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes, surtout après avoir fait la cuisine ou être allé aux toilettes;
  • Si vous n’avez ni eau ni savon sous la main, utilisez un désinfectant à base d’alcool;
  • surveillez toujours les jeunes enfants lors de l’utilisation de désinfectants pour les mains, car l’ingestion même en faible quantité de ces produits peut être mortelle.

 

Autres précautions importantes

Toux ou éternuements :

  • toussez ou éternuez dans un mouchoir ou dans votre coude, pas dans vos mains;
  • jetez les mouchoirs que vous avez utilisés dès que possible dans une poubelle doublée d’un sac en plastique et lavez-vous ensuite les mains;
  • évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains non lavées

Santé Canada a publié un  liste des désinfectants pour les mains  dont la vente est autorisée au Canada. Cette liste est mise à jour quotidiennement! Santé Canada recommande d’utiliser un désinfectant autorisé pour les mains dont la concentration en alcool est d’au moins 60 %. Les étiquettes des désinfectants autorisés pour les mains indiquent indiqueront le numéro de produit naturel (NPN) ou le numéro d’identification de médicament (DIN).

Peut-on fabriquer son propre désinfectant pour les mains?

NON! N’essayez jamais de fabriquer votre propre désinfectant pour les mains en utilisant de l’alcool destiné à la consommation, de l’hamamélis ou des huiles essentielles. Le produit obtenu pourrait être dangereux et inefficace.


Pour plus d’informations sur le savon, le lavage des mains, les désinfectants et les désinfectants, consultez: http://www.healthycleaning101.org/fr/desinfectants-et-assainissants/