Types de produits nettoyants ménagers
English 
Conditions d'utilisation 

Faire le ménage signifie nettoyer des surfaces telles que des sols, des murs, des fenêtres, des tapis et des appareils électroménagers. Exception faite des tapis et des tissus d'ameublement, la plupart des surfaces ménagères sont  dures . En théorie, le ménage se résume au  nettoyage de surfaces dures .

Aucun produit ne donne de résultats optimaux sur toutes les surfaces et avec tous les types de taches. Il n'est donc pas surprenant qu'il existe quantité de produits ménagers sur le marché. Ils sont formulés de manière à bien nettoyer et à être pratiques dans les différentes situations que l'on rencontre à la maison. Certains sont conçus pour un usage plus général, comme les nettoyants dits tout usage ou universels, tandis que d'autres donneront de meilleurs résultats sur des surfaces particulières et/ou pour des taches précises.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour en savoir plus sur les types de produits nettoyants ménagers suivants :

 

NETTOYANTS TOUT USAGE

NETTOYANTS ABRASIFS

Les nettoyants abrasifs sont conçus pour éliminer des quantités assez importantes de saleté souvent concentrées dans de petites espaces. Ils existent sous forme de poudre ou de liquide et contiennent une sorte d' huile de coude  grâce à laquelle on n'a pas à beaucoup frotter pour éliminer la saleté. Les tampons à récurer entrent dans cette catégorie.

Le pouvoir abrasif tient à divers ingrédients, c'est-à-dire à des petites particules minérales ou à un réseau de fines particules de laine d'acier, de cuivre, de nylon ou de métal agglomérées à du plastique solide.

Le degré d'abrasivité des produits varie. À la longue, l'utilisation excessive de certains nettoyants abrasifs peut faire disparaître la brillance ou le revêtement de certaines surfaces. Lisez toujours les instructions du fabricant avant d'utiliser un produit et suivez-les à la lettre.

Certains nettoyants désinfectent les surfaces. Ils contiennent un agent antimicrobien qui réduit la population bactérienne qui vit sur les surfaces salies. Il peut s'agir d'huile de pin, de composés d'ammonium quaternaire ou d'hypochlorite de sodium. Les étiquettes de ces produits porteront les termes  désinfectant  ou  antibactérien , dont l'utilisation est régie et approuvée par Santé Canada.

Les nettoyants en poudre ont depuis longtemps leur place parmi les produits d'entretien ménagers. Leur action nettoyante et lustrante tient à la présence de fines particules de minéraux tels que la calcite, le feldspath, le quartz et la silice. De plus, les nettoyants en poudre contiennent de petites quantités de surfactants pour éliminer des graisses telles que les pellicules graisseuses que l'on trouve souvent dans les éviers après la vaisselle. Lorsqu'il faut venir à bout de taches laissées par des aliments, des boissons ou des moisissures, un agent de blanchiment est généralement présent. Quant aux produits antirouille, ils contiennent parfois de l'acide oxalique ou de l'hydrogénosulfite de sodium.

Les nettoyants liquides se composent d'une suspension de particules abrasives solides ajoutées à un liant liquide épaissi. Ils contiennent plus de surfactants et d'abrasifs plus doux que certains nettoyants en poudre. Leur action abrasive est donc généralement plus douce que celle des poudres.

Comme les nettoyants en poudre, les tampons à récurer sont des produits utilisés depuis longtemps. Dans les types les plus employés, le récurage se fait avec une pelote de fil d'acier. Pour le nettoyage chimique et le lustrage, le tampon en laine de verre peut être rempli d'un mélange nettoyant dont le savon est le principal ingrédient.

En particulier sur les surfaces en métal, un tampon métallique et savonneux permettra sans doute de bien nettoyer et d'obtenir un lustre agréable. À mesure de l'utilisation continue, le mélange nettoyant s'épuise et le tampon commence à se corroder.

Certains tampons à récurer se composent de matières non corrosives, comme une maille de cuivre, de fil de fer inoxydable ou de nylon, tandis que d'autres sont en plastique contenant de petites particules abrasives. Ces tampons ne sont pas imprégnés de mélange nettoyant et dépendent uniquement d'une action mécanique.

D'autres tampons à récurer se composent d'une éponge en cellulose enduite de polyuréthane. Ces tampons rayent beaucoup moins les surfaces.

NETTOYANTS NON ABRASIFS

Les nettoyants tout usage non abrasifs sont commercialisés sous différentes formes. Il en existe en poudre que l'on dissout plus ou moins pour obtenir le pouvoir nettoyant voulu et sous forme liquide que l'on dilue ou utilise tel quel. Les tout nouveaux liquides et poudres sont concentrés. Les liquides existent également en contenants avec pulvérisateur à gâchette, en bombes aérosols et en bouteilles munies d'un mécanisme à pompe.

Les nettoyants non abrasifs peuvent aussi contenir des agents antimicrobiens pour désinfecter. Les étiquettes de ces produits porteront les termes  désinfectant  ou  antibactérien , dont l'utilisation est régie et approuvée par Santé Canada.

Les nettoyants en poudre ou liquides mélangés à de l'eau sont le plus souvent utilisés sur des surfaces lavables assez grandes, comme des sols, des murs peints, des comptoirs et des boiseries oú la saleté s'accumule de façon relativement uniforme. Pour des surfaces très sales, il est possible de préparer des solutions plus concentrées. Les liquides peuvent aussi être utilisés non dilués.

Les principaux ingrédients des nettoyants non abrasifs sont des surfactants et des adjuvants. La formation de mousse révèle la présence d'un surfactant, notamment dans les solutions aqueuses diluées. Les nettoyants tout usage sont généralement formulés de manière à ne produire que peu de mousse, ce qui facilite le rinçage.

Comme la plupart des nettoyants tout usage donnent de meilleurs résultats dans des conditions alcalines, ils contiennent souvent un sel alcalin tampon, comme le carbonate de sodium. Ce dernier peut aussi servir d'adjuvant.

Il arrive aussi que ces nettoyants contiennent d'autres ingrédients, comme de l'ammoniaque, de l'huile de pin et des solvants organiques tels que l'éthanol ou l'isopropanol.

Les nettoyants en aérosols sont conçus pour une utilisation sur des surfaces lavables plus petites. Les murs sales autour de plaques d'interrupteurs, les accessoires chromés, les appareils électroménagers et les surfaces de cuisson en sont des exemples. Comme les produits diluables, les aérosols sont formulés avec des surfactants et de faibles pourcentages d'adjuvants. La plupart contiennent un solvant organique. La combinaison surfactant-solvant rend ces produits particulièrement efficaces contre les graisses.

 

NETTOYANTS SPÉCIAUX

L'éventail d'utilisation des produits de nettoyage spéciaux est plus réduit que celui des produits tout usage. Ils sont conçus pour des surfaces précises, comme le verre, les surfaces de salle de bains, les fours, les canalisations, les métaux, les sols, les tapis, les meubles et les tissus d'ameublement, et le type de saleté que l'on trouve généralement sur ces surfaces. En se concentrant sur des conditions particulières, les produits spécialisés se révèlent utiles et donnent des résultats optimaux.

NETTOYANTS POUR LA CUISINE, LA SALLE DE BAINS, LE VERRE ET LES MÉTAUX

Agents de blanchiment Il est bien connu que l'on utilise des agents de blanchiment ménagers liquides (hypochlorite de sodium) pour faire disparaître des taches sur des tissus. L'hypochlorite de sodium est aussi efficace contre les taches que l'on trouve sur des surfaces dures. De plus, il peut servir de désinfectant pour tuer les bactéries, les virus et les champignons, y compris les moisissures.
Désinfectants et nettoyants désinfectants Les désinfectants contiennent des agents antimicrobiens, comme l'huile de pin, l'hypochlorite de sodium, les composés d'ammonium quaternaire ou les phénols, qui tuent les bactéries et les virus présents sur les surfaces. Pour bien désinfecter une surface, il faut d'abord qu'elle ne soit pas très sale.

Les nettoyants désinfectants contiennent des surfactants et des adjuvants afin d'éliminer la saleté, en plus d'agents antimicrobiens pour tuer les bactéries. Ils sont donc efficaces pour nettoyer les surfaces et pour tuer les microbes. Les instructions figurant sur l'étiquette doivent être suivies pour que la surface soit bien désinfectée.

Déboucheurs Aujourd'hui, il existe deux catégories de déboucheurs. La plus récente comprend des produits d'entretien qui facilitent l'écoulement dans les canalisations. L'autre comprend les déboucheurs traditionnels.

Les premiers sont des liquides formulés de manière à prévenir les accumulations de graisse et de résidus de savon qui bouchent les canalisations. Ils contiennent des enzymes ou une culture bactérienne qui produit des enzymes. Les enzymes décomposent et digèrent les matières organiques, comme la graisse, qui s'accumulent dans les canalisations. Ces produits peuvent être utilisés régulièrement pour maintenir un libre écoulement.

Un déboucheur traditionnel peut se révéler nécessaire pour déboucher des canalisations. Les déboucheurs sont des produits chimiques liquides ou en cristaux puissants, formulés pour ce travail exigeant. Souvent, les canalisations d'évier sont bouchées par de la graisse solidifiée dans laquelle se sont incrustés tous les types de matières, empêchant l'eau de circuler librement. On utilise souvent de l'hydroxyde de sodium pour générer de la chaleur et faire fondre la graisse afin de la scinder en substances plus simples que l'on pourra évacuer avec de l'eau. Certains produits contiennent aussi des agents qui produisent des gaz afin de faire bouger la masse qui obstrue la canalisation et, ainsi, aider à la déboucher.

Quant aux canalisations de salle de bains, ce sont souvent des cheveux, des particules de savon, de la pâte dentifrice ou des combinaisons de ces matières qui les bouchent. Les déboucheurs liquides contenant de l'hypochlorite de sodium donnent de bons résultats dans ces cas.

Nettoyants pour verre Les nettoyants pour verre sont conçus pour nettoyer les surfaces en verre sans laisser de traînées de saleté ou de produit résiduel. Les nettoyants liquides pour verre existent en bouteilles munies d'un pulvérisateur à gâchette et en contenants aérosols.

Les produits contiennent des surfactants pour décoller la saleté, des solvants pour dissoudre des graisses, et de l'eau comme support des surfactants et des solvants. Des adjuvants sont ajoutés pour éliminer les taches plus rebelles, notamment graisseuses. Des adjuvants alcalins, comme l'ammoniaque, sont plus efficaces contre les taches acides dues aux huiles corporelles ou aux graisses utilisées en cuisine. L'acide acétique (vinaigre) donne de meilleurs résultats sur les taches alcalines telles que celles laissées par les sels minéraux.

Le dispositif de pulvérisation, pompe ou contenant aérosol pressurisé, aide à appliquer le produit sur toute la surface à nettoyer, assure une répartition uniforme et minimise le gaspillage de produit.

Les nettoyants pour verre sous forme de crème opaque contiennent des surfactants et des solvants. Ils contiennent aussi de l'argile et de la silice colloïdales qui absorbent la saleté et sèchent une fois le produit étalé. Toute matière solide séchée restante désigne les endroits à essuyer.

Nettoyants pour verre et différentes surfaces Ce sont des nettoyants efficaces sur diverses surfaces de cuisine qui, de plus, ne laissent pas de traînées sur le verre grâce à une combinaison unique de surfactants, de solvants, d'alcalis doux et d'adjuvants.
Produits antitartre La dureté de l'eau est causée par la présence de sels minéraux dissous, comme ceux de calcium, de magnésium, de fer et de manganèse. En s'évaporant, l'eau dure laisse un dépôt minéral qui peut s'accumuler avec le temps. Les produits antitartre sont formulés pour éliminer ce type de dépôt.

Les contenants de ces produits, qui existent sous forme de poudre ou de liquide, sont munis de capsules à capuchon  tire-pousse  ou de pulvérisateurs à gâchette. Ils contiennent des acides, comme l'acide citrique, oxalique, sulfamique ou hydroxyacétique, pour dissoudre les minéraux, le tartre et la rouille. Certains contiennent également des surfactants pour aider à nettoyer et des solvants organiques pour aider à éliminer les résidus savonneux.

Les produits antitartre sont efficaces lorsque les dépôts minéraux sont visibles autour des robinets, sur les portes de douche, dans les bouilloires, les humidificateurs et les cuvettes de toilette. Leur utilisation régulière aide à limiter les dépôts minéraux.

Nettoyants et lustrants pour métaux Les métaux posent un problème de nettoyage particulier, le ternissement (l'oxydation du métal) étant la principale salissure à éliminer. Les produits de nettoyage pour métaux sont vendus sous forme de pâtes, de liquides opaques épais ou de liquides clairs qui peuvent contenir un abrasif fin en suspension.

Sur la plupart des métaux, les impuretés de surface s'enlèvent plus facilement dans un milieu acide. Donc, les produits de nettoyage pour métaux contiennent généralement des acides organiques tels que l'acide citrique, sulfurique ou oxalique. Pour aider à éliminer mécaniquement la ternissure et les saletés, et pour contribuer au lustre métallique, un abrasif très doux est présent comme tampon/lustrant. Des matières argilacées, comme le kaopolite, ou de la silice hydraté finement divisée sont des abrasifs doux couramment utilisés.

Les produits formulés pour nettoyer les métaux peuvent aussi contenir des surfactants pour qu'il soit plus facile de les étaler et d'éliminer la saleté. Certains contiennent également un antioxydant afin que le métal propre ne se ternisse pas de nouveau rapidement.

Nettoyants pour fours En général, ce sont des produits liquides proposés en aérosol. Les parois des fours sont salies par de la graisse carbonisée et d'autres composants alimentaires. Pour la plupart des nettoyants pour fours conçus pour être utilisés dans un four froid, des ingrédients puissants sont nécessaires pour nettoyer des fours encrassés. Un alcali fort, comme l'hydroxyde de sodium (soude), est le principal agent dans ces produits. Il sert à transformer la graisse en savon.

Un autre type de produit utilise moins de sels alcalins, mais le four doit être chaud pour faciliter le nettoyage. Un surfactant est également présent pour aider à pénétrer la saleté et à mouiller la surface.

Les nettoyants pour fours sont formulés pour être aussi épais que possible afin que le produit s'accroche aux surfaces verticales des fours sales et graisseuses.

Nettoyants pour douche Les nettoyants pour douche à usage quotidien sont formulés pour empêcher une accumulation de résidus de savon, de taches de moisissures et de dépôts calcaires, sans rincer, essuyer ou frotter et sans laisser de traînées ou de résidus ternes.

Les nettoyants pour douche à usage quotidien existent sous forme de liquides proposés dans des bouteilles munies d'un pulvérisateur à gâchette. Les produits contiennent des surfactants pour aider à nettoyer et à prévenir la formation de résidus de savon et de dépôts calcaires. Les surfactants font aussi que l'eau glisse sur les surfaces de douche. Certains produits contiennent des adjuvants ou chélates, ainsi que de l'alcool ou des solvants pour favoriser un processus de nettoyage continu. Certains contiennent aussi des agents antimicrobiens pour tuer les bactéries, y compris les moisissures. Tous sont parfumés.

Les nettoyants pour douche à usage quotidien peuvent être utilisés sans risque sur de nombreuses surfaces de douche et de baignoire. Cependant, certains produits ne conviennent peut-être pas pour le marbre, certains plastiques et d'autres surfaces. Lisez donc l'étiquette du produit pour vous renseigner sur ce point. Vaporisez les surfaces juste après avoir pris votre douche, pendant que les parois sont encore mouillées et chaudes. Vous n'avez pas à frotter, à essuyer ou à rincer, juste à vaporiser. Pour obtenir de meilleurs résultats, commencez avec une douche propre. Si la douche est sale, il faudra de deux à quatre semaines pour éliminer les dépôts préexistants.

Nettoyants pour cuvette de toilette Quelle que soit leur forme, et elles sont nombreuses dans cette catégorie, ces produits sont conçus pour que les cuvettes de toilette restent propres et dégagent une odeur agréable. Certains produits désinfectent également.

Appartiennent à cette catégorie des liquides épaissis qui s'accrochent aux parois de la cuvette de toilette, des solutions rafraîchissantes qui donnent une bonne odeur à la cuvette, et diverses formes de nettoyants que l'on place dans le réservoir et qui libèrent des ingrédients actifs dans la cuvette chaque fois que l'on tire la chasse d'eau.

Les principaux ingrédients pour éliminer la saleté sont des surfactants additionnés d'oxydants ou d'acides. La présence d'acides ou de séquestrants facilite l'élimination des taches laissées par le fer et les dépôts d'eau dure. Les oxydants présents dans certains produits enlèvent certaines taches organiques. Les nettoyants pour cuvette de toilette qui ont une action désinfectante contiennent des agents antimicrobiens, comme les sels d'ammonium quaternaire.

Pour dissoudre les taches de rouille et d'eau dure rebelles, certains produits contiennent parfois des acides forts, comme l'acide chlorhydrique. Les produits contenant de l'hypochlorite de sodium comme oxydant contiennent aussi des alcalis, comme l'hydroxyde de sodium, le métasilicate de sodium ou le carbonate de sodium. La plupart des nettoyants pour cuvette de toilette sont agréablement parfumés.

En raison de la nature incompatible de ces produits, les fabricants conseillent souvent au consommateur de ne pas les mélanger avec d'autres produits de nettoyage.

Nettoyants pour baignoires, céramiques et éviers Ces produits spécialisés sont formulés pour éliminer non seulement la saleté que l'on trouve normalement sur les surfaces de salle de bains ou de cuisine, mais aussi les dépôts d'eau dure, les résidus de savon, les taches de rouille et les décolorations dues à la formation de moisissures, courante dans ces endroits.

Les nettoyants pour baignoires, céramiques et éviers sont généralement liquides. Ils sont commercialisés sous forme de liquides à diluer, en contenants munis d'un pulvérisateur à gâchette ou d'aérosols. Comme bon nombre de surfaces salies sont verticales, certains produits sont vaporisés en mousse afin d'éviter que le produit de nettoyage coule trop.

Dans presque tous les cas, ces nettoyants contiennent des surfactants afin de pénétrer la saleté et de la décoller. De plus, il arrive qu'ils contiennent des séquestrants spéciaux et certains solvants en solution pour dissoudre et retenir les dépôts calcaires (dureté), les résidus de savon et les décolorations métalliques.

Les produits conçus pour enlever les taches de moisissures peuvent aussi contenir un oxydant, comme l'hypochlorite de sodium, des agents antimicrobiens pour attaquer les moisissures et des ingrédients alcalins, comme le carbonate de sodium, le silicate de sodium et l'hydroxyde de sodium.

Suivant le type de saleté, l'acidité et l'alcalinité favorisent toutes deux le nettoyage. Les nettoyants pour baignoire, céramique et évier qui ciblent les résidus de savon et les dépôts d'eau dure contiennent parfois des acides, comme l'acide hydroxyacétique ou l'acide sulfamique, en plus des ingrédients susmentionnés.

 

NETTOYANTS POUR SOLS ET MEUBLES

Nettoyants pour carpettes et tapis Les shampoings pour carpettes et tapis sont vendus sous forme de liquides concentrés ou prêts à utiliser, en contenants munis d'un pulvérisateur à gâchette, en poudres et en aérosols. Ils sont formulés de manière à mouiller le velours du tapis et à faire remonter les taches graisseuses à la surface. Ces produits emprisonnent la saleté en suspension et la réduisent en résidus solides et friables en la desséchant. Il suffit ensuite de passer l'aspirateur pour éliminer ces résidus secs. En fait, les nettoyants pour carpettes et tapis nettoient une surface et il ne faudrait pas les confondre avec les rafraîchisseurs de tapis, qui sont formulés pour lutter contre les mauvaises odeurs que dégagent parfois les carpettes et les tapis.

Comme dans beaucoup de produits de nettoyage, un surfactant est l'ingrédient essentiel. Un polymère, qui aide à rendre la mousse séchée friable, est généralement présent dans les nettoyants pour carpettes et tapis. De plus, il arrive que les shampoings contiennent des produits qui ravivent les couleurs, des désodorisants pour lutter contre les mauvaises odeurs et des produits qui retardent la formation de taches pour que les tapis et carpettes restent propres plus longtemps.

On peut aussi nettoyer les tapis avec des poudres humides à écoulement fluide qui contiennent de l'eau, des solvants et des surfactants qui émulsifient la saleté. La saleté émulsifiée est absorbée par les poudres. Une fois sèche, la poudre est facile à aspirer.

En dehors des produits à utiliser directement sur les carpettes et tapis, il existe des solutions nettoyantes qui sont commercialisées pour être utilisées avec des shampouineuses. Les ingrédients sont, pour l'essentiel, identiques pour les deux produits.

Il faut des formules spéciales pour les appareils de nettoyage à la vapeur, car la mousse gêne le processus de nettoyage à la vapeur. S'il reste des résidus de shampoings antérieurs, un démousseur (émulsion de silicone) peut être employé.

Produits d'époussetage Les produits d'époussetage sont généralement vendus en contenants munis d'un pulvérisateur à gâchette ou en aérosols qui dispensent les ingrédients en fine pulvérisation sur les surfaces ou sur un linge essuie-meubles. Ces produits peuvent être utilisés sur les meubles pour attirer, ramasser et retenir les poussières légères et la saleté sur les torchons. Ils ne conviennent pas pour les sols, car ils risquent de les rendre glissants.

Ces produits fonctionnent ainsi : ils ramassent et retiennent la poussière sur l'applicateur, au lieu de se contenter de l'étaler et de la redistribuer sur les meubles ou dans le coin. Certains produits contiennent aussi des additifs à base d'huile ou d'eau pour aider à éliminer des taches sur les meubles.

Parmi les ingrédients, il peut y avoir une huile hydrocarbure légère pour ramasser la poussière. Pour éliminer les taches à base d'huile, l'ingrédient actif est un solvant organique. Il peut y avoir de l'eau pour ramasser les saletés à base d'eau.

Produits d'entretien pour les sols Dans ce groupe de produits liquides et en pâtes, il est nécessaire de formuler des sous-produits spécialisés parce qu'il existe quantité de revêtements de sol : des revêtements durs, comme la pierre, la maçonnerie et le bois, et des revêtements résilients, comme le vinyle, l'asphalte, le caoutchouc, le linoléum et le liège. Pour chacun, il faut un produit formulé spécialement, si l'on veut arriver aux meilleurs résultats possibles : nettoyer et faire briller la surface en y laissant une couche protectrice. Les produits sans rinçage sont plus pratiques et faciles à appliquer. Des produits dépoussiérants sont souvent utilisés pour aider à éliminer les particules de saleté légères.

La plupart des produits d'entretien pour les sols contiennent de l'eau, support de petites particules de cire telles que le polyéthylène, et des polymères, comme le polyacrylate. Une fois secs, ils laissent un brillant et une fine pellicule protectrice claire sur la surface.

Dans les produits pour les revêtements en bois et en liège, c'est un solvant qui est le support des particules de cire comme celles de cire de carnauba naturelle qui est particulièrement efficace pour ce qui est de donner un brillant agréable et un beau fini.

Les produits d'entretien pour les sols qui nettoient seulement sont proches dans leur formulation des produits de nettoyage tout usage. Dans les produits formulés pour les revêtements résilients, l'accent est mis tout particulièrement sur un séchage clair qui ne laisse aucun voile ou résidu collant. La plupart des nettoyants pour revêtements résilients contiennent également un peu de surfactant pour décoller la saleté et la maintenir en suspension.

Utilisés continuellement, la plupart des encaustiques laissent une couche résiduelle que l'on doit finir par enlever avec des décapants spécialement formulés ou un mélange d'ammoniaque, de détergent tout usage et d'eau. Les vrais nettoyants cireurs font leur propre décapage. Ils sont formulés de manière qu'une nouvelle application du produit dissout le vieil encaustique et applique une nouvelle couche qui sèche avec le brillant original. Le balai-éponge ou le linge sont rincés après chaque section et l'essentiel de la saleté se retrouve dans l'eau de rinçage.

On trouve aussi sur le marché des produits qui ne nettoient pas mais sont employés uniquement pour donner un lustre aux revêtements de sol. Ces produits sont des émulsions claires de polymères acryliques qui, en séchant, donnent un fini dur et brillant. Il arrive que ces produits contiennent aussi des particules de cire.

Dans les produits pour les parquets, la cire liquide ou en pâte reste le principal ingrédient lustrant. Beaucoup de produits nécessitent un lustrage pour augmenter le brillant. Pour éviter que les parquets soient glissants, appliquez le produit en suivant les instructions sur l'étiquette et lustrez soigneusement.

Nettoyants et polis pour meubles Les nettoyants et encaustiques pour meubles sont proposés sous forme de liquides ou de pâtes ou encore en aérosols. Ces derniers favorisent une répartition uniforme du produit de nettoyage.

Les nettoyants et encaustiques pour meubles sont conçus pour éliminer la poussière et les taches des surfaces en bois, donner un brillant et protéger contre les taches d'eau. Ils sont formulés de manière à limiter l'accumulation de cire en cas d'utilisation continue.

Les principaux ingrédients contribuent au brillant naturel du bois et donnent aux produits un caractère hydrofuge. Ils contiennent des liquides siliconiques et une cire, souvent dite cire microcristalline. L'essence de citron (huile non siccative) et l'huile de tung (huile siccative) sont aussi utilisées à cette fin. Toutes deux sont employées dans les produits sans eau. L'huile de tung peut donner un fini mat ancien que préfèrent certains consommateurs. En plus de contribuer au brillant, les liquides siliconiques facilitent aussi l'application et permettent de laisser moins de marques pendant l'application. La silicone aide à donner une surface uniforme. Un solvant à base d'hydrocarbures aide à éliminer les taches graisseuses et une partie de la cire accumulée.

Les nettoyants et encaustiques pour meubles peuvent être formulés en émulsions huileuses ou de type aqueux. Un agent de stabilisation d'émulsion est présent dans les deux pour empêcher le produit de se séparer en deux couches. Un parfum et une couleur finissent la formule du produit.

Nettoyants pour tissus d'ameublement Les nettoyants pour tissus d'ameublement sont très semblables à ceux pour carpettes et tapis. Ils sont commercialisés en liquides concentrés ou prêts à l'emploi, en contenants munis d'un pulvérisateur à gâchette, en aérosols et même en poudres.

Des surfactants et des matières telles que des agents antitaches sont les composants essentiels des nettoyants pour tissus d'ameublement.

 

AUTRES PRODUITS DE NETTOYAGE

Les produits suivants sont des produits chimiques ménagers que l'on peut utiliser pour des petits nettoyages. Avec un produit à formulation complète, les fabricants peuvent offrir de multiples fonctions, comme de nettoyer avec l'aide d'un surfactant. En général, un produit formulé peut être plus pratique et présenter plus d'avantages sur le plan des résultats qu'un produit à ingrédient unique.

Comme dans le cas des produits de nettoyage formulés, vous ne devriez pas mélanger les produits chimiques ménagers à moins de pouvoir confirmer que le mélange est efficace et sans danger.

L'ammoniaque et le bicarbonate de soude sont des alcalis faibles. Certaines taches étant acides, ces matières alcalines peuvent aider à les éliminer.

L'ammoniaque est un alcali volatile qui ne laisse donc aucun résidu solide en séchant, ce qui le rend facile à rincer complètement. La combinaison de la volatilité et de la faible alcalinité explique que l'on trouve souvent de faibles taux d'ammoniaque dans les nettoyants pour verre formulés. L'ammoniaque peut également servir à décaper la cire.

Le fait que le bicarbonate de soude sec soit abrasif sans rayer aide à éliminer les salissures légères parce que les cristaux de bicarbonate de soude sont plus durs que la saleté mais plus doux que des surfaces fragiles comme celles en fibres de verre. Le bicarbonate de soude peut aussi être utilisé comme désodorisant dans les réfrigérateurs et les congélateurs, oú il détruit et absorbe également les odeurs des aliments.

 

INGRÉDIENTS DES PRODUITS DE NETTOYAGE MÉNAGERS

Dans les formules de produits de nettoyage ménagers, le surfactant (agent de surface) est souvent le composant le plus important. Un ou plusieurs surfactants sont présents dans la plupart des produits tout usage et spécialisés. D'autres ingrédients adoucissent l'eau, donnent une alcalinité, blanchissent, détruisent les micro-organismes et assurent tout un éventail de fonctions esthétiques et de nettoyage précises.

Les surfactants sont des composés organiques dont les molécules comprennent deux parties : une partie qui déteste l'eau (hydrophobe) et une partie qui aime l'eau (hydrophile). Quand une molécule de surfactant est introduite dans l'eau, la partie hydrophobe essaie de s'échapper en s'accrochant à toute surface présente autre que l'eau. Parallèlement, la partie hydrophile essaie de rester dans l'eau. Résultat, les surfactants ont tendance à fortement  absorber  ou à s'accrocher à de nombreuses surfaces, comme les tissus, les salissures, le verre, et là oú l'eau et l'air se rencontrent (l'interface air-eau).

Quand ils s'accrochent à une surface, les surfactants peuvent décoller et enlever la saleté de cette surface.

Quand ils s'accrochent à des salissures, les surfactants en maintiennent les particules en suspension et aident à empêcher qu'elles se redéposent sur la surface d'oú ils viennent de les enlever. Quand ils sont absorbés à l'interface air-eau, ils réduisent la tension de surface de l'eau et permettent à l'eau de s'étaler. Sans surfactant, l'eau a tendance à former des gouttelettes, ce qui ralentit le mouillage de la surface et gêne le nettoyage. Les surfactants rendent l'eau  plus mouillée .

Les surfactants sont classés selon leur charge ionique (électrique).

Les surfactants anioniques, qui ont une charge négative, permettent d'éliminer les particules de saleté (terre, poussières, etc.) et les taches graisseuses. Dans l'eau dure, ils réagissent au contact des minéraux à charge positive responsables de la dureté, comme le calcium et le magnésium. Le savon est le surfactant anionique original. Dans l'eau dure, il se mélange aux sels de calcium et de magnésium pour former une pellicule de savon insoluble. En général, les surfactants anioniques ont tendance à générer plus d'eau savonneuse que les autres catégories de surfactants. Les surfactants cationiques ont une charge positive. Dans les nettoyants pour surfaces dures, ce sont des agents antimicrobiens efficaces. Les surfactants non ioniques n'ont pas de charge électrique, ce qui fait que, généralement, la dureté de l'eau a une incidence moindre sur eux. De plus, ils génèrent peu de mousse et ils sont particulièrement utiles dans les produits qui demandent peu de rinçage.

Les principaux surfactants utilisés dans les produits de nettoyage sont biodégradables. Autrement dit, dans les usines de traitement des eaux usées, ils sont décomposés par des bactéries, d'abord en molécules plus petites et, pour finir, en dioxyde de carbone, en eau et en minéraux.

Les adjuvants suivent les surfactants en importance parmi les ingrédients des produits ménagers et, en particulier, les nettoyants tout usage. Ils ont pour fonction la plus élémentaire d'adoucir l'eau en retenant les minéraux responsables de la dureté afin qu'ils ne gênent pas l'action nettoyante des surfactants. Certains adjuvants aident aussi à maintenir les particules de saleté en suspension, ce qui permet d'assurer que les surfaces nettoyées restent propres.

Il existe trois types d'adjuvants.

  1. Les adjuvants séquestrants sont, à bien des égards, les plus efficaces. Appelé aussi parfois agent chélateur (du mot grec signifiant pince), ce type d'adjuvant forme avec les ions de calcium et de magnésium un complexe hydrosoluble fortement lié. Ces ions présents dans l'eau dure sont ensuite éliminés pendant le rinçage.

    Certains adjuvants captent également les ions de métaux lourds, comme le fer et le manganèse. Les ions de métaux lourds peuvent former des produits colorés quand ils sont oxydés par l'air, l'oxygène ou des agents de blanchiment. Leur inactivation contribue donc à de bons résultats de nettoyage. Parmi les adjuvants séquestrants courants, citons les phosphates complexes, l'éthylènediaminetétraacétate (EDTA) et le citrate de sodium.

  2. Les adjuvants précipitants éliminent également les ions responsables de la dureté en formant des composés de calcium insolubles. Pendant le nettoyage, ce précipité doit être éliminé avec les autres saletés sur les surfaces nettoyées. Le carbonate de sodium et le silicate de sodium sont des exemples d'adjuvants précipitants.

  3. Les adjuvants échangeurs d'ions fonctionnent en échangeant des particules porteuses d'une charge électrique. Le silicate d'aluminium et de sodium (zéolite) est un adjuvant échangeur d'ions.

D'autres ingrédients sont présents dans les nettoyants ménagers dans des proportions plus ou moins grandes, suivant le travail que le produit est supposé accomplir.

  • Les abrasifs contribuent à l'efficacité mécanique des nettoyants de récurage. En général, ils se composent de petites particules de minéraux. Entre autres propriétés, ils se distinguent par leur dureté, propriété qui se mesure sur l'échelle de Moh. Cette échelle classe les substances selon leur capacité relative de rayer. Le diamant, qui se situe à 10 sur l'échelle de Moh, peut rayer presque tout. Sur cette échelle, le verre arrive à 7. Les minéraux suivants figurent parmi ceux utilisés dans les nettoyants de récurage, par ordre de dureté décroissant : silice (7), feldspath (6) et calcite (3).

  • Les acides, qui peuvent dissoudre les sels de calcium et les sels métalliques, sont employés dans les nettoyants pour baignoire, céramique, évier et cuvette de toilette. L'acide phosphorique est un ingrédient courant dans ces formules. L'acide chlorhydrique est un acide fort utilisé dans certains nettoyants pour cuvette de toilette. L'acide hydroxyacétique, qui est un acide organique, est plus doux que les acides chlorhydrique ou phosphorique, mais c'est un séquestrant vraiment efficace. Le vinaigre (acide acétique) est l'acide le plus faible de cette série.

  • Les alcalis assurent que le pH reste assez élevé pendant le nettoyage. L'hydroxyde de sodium et le métasilicate de sodium sont des alcalis forts qui non seulement maintiennent le pH élevé, mais jouent aussi un rôle clé dans l'élimination des graisses solides. Quant au carbonate de sodium, en plus d'assurer un pH moyen, il a un effet tampon qui permet de maintenir les taux de pH quand le produit est dilué. Il peut aussi précipiter à l'extérieur les ions présents dans l'eau dure et, ainsi, assurer une fonction adjuvante.

  • Le bicarbonate de sodium (ou de soude) fournit une alcalinité à un taux de pH passablement inférieur. Il joue un rôle de tampon dans les préparations qui viendront en contact avec la peau et qui serviront à d'autres usages oú la douceur est importante.

  • Les silicates assurent d'autres fonctions utiles. Ils protègent contre la corrosion, notamment sur les métaux  blancs  tels que l'aluminium. Ils aident aussi à maintenir en suspension les particules fines et à limiter la redéposition de la saleté que l'on retire des surfaces à nettoyer. L'ammoniaque est un alcali particulièrement utile dans les décapants pour cire à parquet.

  • Les agents antimicrobiens peuvent détruire les bactéries et les virus en perturbant leur métabolisme ou en détruisant leurs parois cellulaires. Différentes structures chimiques peuvent donner ce résultat, y compris l'alcool, l'hypochlorite de sodium, l'iode, l'huile de pin ainsi que les composés phénoliques et les composés d'ammonium quaternaire. Ces molécules servent de désinfectants dans les formules de produits d'entretien ménagers.

  • Les agents de blanchiment permettent d'éliminer la saleté et les taches. Ils s'attaquent à la saleté chimiquement pour la décomposer en unités plus petites. Les salissures et les taches colorées sont oxydées pour parvenir à une forme incolore plus facile à éliminer. L'agent de blanchiment le plus communément utilisé est l'hypochlorite de sodium, qui est préparé à partir de chlore et d'une solution d'hydroxyde de sodium. L'hypochlorite de sodium est un agent oxydant efficace et assez peu sélectif. Non seulement il s'attaque à la saleté, mais en plus, il désinfecte et peut attaquer et détruire bactéries, virus et moisissures. C'est un composant important de nombreux nettoyants pour céramique et joints.

  • Des colorants sont présents dans la plupart des produits. Ils distinguent le produit des autres et le rendent attrayant. Souvent, ils servent aussi de traceurs. Dans certains nettoyants pour cuvette de toilette, par exemple, la disparition de la couleur est un signe que le produit est épuisé. Dans d'autres produits, le traceur permet de repérer le produit et aide à en assurer une application uniforme, comme dans certains nettoyants pour sols.

  • Les enzymes décomposent la saleté en formes plus simples que le nettoyant peut ensuite éliminer facilement. Ce sont des protéines classées par type de saleté qu'elles décomposent. Ainsi, l'amylase fonctionne sur la saleté contenant de l'amidon, la lipase, sur les graisses, et la protéase, sur les salissures qui contiennent des protéines.

  • Des parfums masquent l'odeur initiale des produits chimiques utilisés dans les produits de nettoyage. Ils peuvent aussi neutraliser toute mauvaise odeur dégagée par la saleté même et laisser une odeur agréable après le nettoyage.

  • Les polymères sont des composés dont les molécules sont très grosses, comparé à la plupart des autres matières que l'on trouve dans les nettoyants ménagers. Les molécules se composent de nombreuses molécules (parfois des millions) plus petites qui peuvent être identiques ou de deux voire de trois sortes. On entend par polymérisation le fait de relier les molécules plus petites entre elles. Lorsque les polymères sèchent, ils forment des pellicules, comme une peinture qui sèche en fine pellicule. Cela est particulièrement utile dans les produits d'entretien pour les sols qui laissent une pellicule protectrice sur la surface et lui donne aussi parfois un brillant.

    Les polymères peuvent également servir d'adjuvants et d'agents épaississants.

  • Des additifs sont ajoutés pour que le produit reste homogène dans diverses conditions de stockage et pour obtenir les caractéristiques de dosage voulues. On trouve parmi ces additifs des argiles, des polymères, du silicate de sodium et du sulfate de sodium.

  • Des agents de conservation protègent le produit contre les effets naturels du vieillissement des produits, comme la désintégration, la décoloration, l'oxydation et la corrosion bactérienne. Les agents de conservation contiennent des ingrédients tels que le butyl hydroxytoluène, l'acide éthylènediaminetétracétique et le glutaraldéhyde.

  • Les solvants (organiques) jouent un rôle précis dans les produits qui doivent pouvoir éliminer la graisse et nettoyer sans laisser de résidus, comme les nettoie-vitres et les produits utilisés pour enlever les traces de doigt sur les murs, par exemple. Comme ces produits sont généralement liquides et que l'eau en est le principal ingrédient, les solvants utiles doivent non seulement pouvoir dissoudre la graisse, mais aussi être compatibles avec l'eau. Les solvants privilégiés dans ces produits se constituent de composés organiques.

   


Association canadienne des produits de consommation spécialisés
Ce site est commandité par l'Association canadienne des produits de consommation spécialisés (ACPCS)