Savoir faire la lessive

Conseils sur la façon de faire la lessive

 

  • Pour obtenir le meilleur lavage possible, mélangez de gros morceaux, tels que les draps, avec des éléments plus petits, tels que des blouses ou des essuie-mains dans la même gamme de couleurs. Évitez d’enrouler les draps autour de l’agitateur de la lessiveuse : ils doivent pouvoir bouger facilement. 
  • La quantité de détergent recommandée sur l’étiquette est fixée pour des conditions moyennes : une charge de cinq à sept livres de vêtements pas trop sales lavés dans une quantité moyenne d’eau qui n’est pas trop dure. Si l’une ou l’autre de ces conditions change, il faut modifier la quantité de détergent. Vous risquez d’avoir besoin de plus de détergent si la charge est plus grosse, si les vêtements sont très sales, s’il s’agit d’une laveuse à grande capacité, ou si l’eau est dure. Moins de détergent sera sans doute nécessaire si l’eau est douce, si les vêtements sont peu sales ou si la charge est petite. 
  • Pour que les vêtements se nettoient le mieux, ils doivent pouvoir flotter librement. En outre, il doit y avoir assez d’eau pour emporter la saleté facilement. Remplissez la cuve sans tasser les vêtements et en y laissant de la place. 
  • Les détergents donnent les meilleurs résultats dans de l’eau tiède ou chaude. N’envisagez d’utiliser de l’eau froide que pour laver les vêtements peu salis ou ceux dont la couleur risque de s’altérer dans l’eau chaude. 
  • Suivez les directives du fabricant et ajoutez les produits en conséquence. Certains produits, comme les agents de blanchiment à l’oxygène, sont versés dans l’eau du lavage avant qu’on y mette les vêtements. Les assouplissants liquides sont mis dans l’eau de rinçage. 
  • En utilisant de l’eau de rinçage froide, on économise de l’énergie, on se facilite le travail de repassage et l’on contribue à réduire les faux plis dans les tissus infroissables. 
  • Ne surchargez pas la sécheuse. Les vêtements doivent pouvoir bouger librement pour sécher vite et sans se froisser. 
  • Utilisez les cycles de lavage-séchage expressément conçus pour les tissus infroissables. Afin de réduire les faux plis, un cycle de lavage comporte un rinçage spécial de refroidissement, et un cycle de séchage, une période de refroidissement. 
  • Afin d’économiser de l’énergie, emplissez toujours la laveuse, ou ajustez le volume d’eau en fonction de la quantité de vêtements à laver. Quand la charge est petite, choisissez le niveau d’eau en conséquence.

 

De bons outils pour le jour de la lessive

Attaquez-vous à ces difficiles problèmes de lavage avec les bons outils. Il y a des produits pour résoudre tous les problèmes de lavage, déloger toutes les taches possibles, laver dans toute sorte d’eau et quelle qu’en soit la température. Quels produits vous faut-il? Voici un résumé qui vous aidera à choisir les produits les mieux adaptés à votre situation.

 

  • Agents de blanchiment
  • Produits de prétrempage aux enzymes
  • Assouplissants
  • Produits de prélavage qui délogent saleté et taches
  • Amidons, finis textiles et empois
  • Adoucisseurs d’eau

 

AGENTS DE BLANCHIMENT

Avantages : Ils convertissent la saleté en particules solubles sans couleur qui sont facilement délogées par les détergents, puis emportées dans l’eau de lavage. Ils avivent et blanchissent les tissus; aident à enlever les taches rebelles.

Catégories : Les agents de blanchiment à l’hypochlorite de sodium (aussi appelés agents ménagers au chlore ou agents liquides) sont les plus puissants qu’il y ait pour la lessive; ils désinfectent tout en nettoyant les tissus et en les rendant plus éclatants. On peut les utiliser sur de nombreux tissus lavables blancs et grand-teint, mais non sur les lainages ou la soie. Les agents de blanchiment à l’oxygène (sûrs pour les couleurs) sont plus doux et peuvent être utilisés pour tous les tissus lavables. Ils servent surtout à préserver et non à restaurer la blancheur.

Techniques : Dans le cas des agents à l’hypochlorite de sodium, lisez l’étiquette et diluez le produit conformément au mode d’emploi. Pour obtenir les meilleurs résultats, ajoutez le produit cinq minutes après le début du cycle de lavage (agitation), pour éviter de détruire les enzymes et les agents fluorescents d’avivage présents dans le détergent.

S’il s’agit d’un agent à l’oxygène, ajoutez-le directement à l’eau de lavage avant de mettre les vêtements dans la cuve. Ne versez pas la poudre directement sur les vêtements trempés. Ces agents sont les plus efficaces dans l’eau dont la température varie de tiède à chaude.

IMPORTANT : Vous ne savez pas au juste si vous pouvez appliquer un agent de blanchiment à un vêtement sans l’endommager? N’essayez pas de deviner, car vous pourriez le regretter! Lisez l’étiquette fixée au vêtement pour y trouver les directives d’entretien. Voyez si la couleur est grand-teint en faisant un essai sur un morceau peu visible, en suivant les directives inscrites sur l’emballage de l’agent de blanchiment.

PRODUITS DE PRÉTREMPAGE AUX ENZYMES

Avantages : Ils sont particulièrement efficaces pour enlever les taches laissées par des agents protéiques, comme celles causées par le lait maternisé, le sang, les liquides corporels, les produits laitiers, les oeufs et l’herbe. Quand on les ajoute à l’eau de lavage, ils renforcent aussi le pouvoir nettoyant du détergent.

Catégorie : Poudres.

Téchnique : Faites d’abord tremper la lessive dans la laveuse, dans l’évier ou dans un seau, avant de faire le lavage même. Suivez les directives données sur l’étiquette.

ASSOUPLISSANTS

Avantages : Ils réduisent le collement électrostatique, ce qui est particulièrement utile quand on lave des tissus infroissables et des fibres synthétiques. Ils rendent les tissus plus doux et plus pelucheux, réduisent le temps de séchage et les faux plis et facilitent le repassage.

Catégories : Les assouplissants liquides sont ajoutés à l’eau du rinçage final; une catégorie d’assouplissants peut être versée sur un chiffon que l’on jette dans la sécheuse. Suivez les directives inscrites sur l’étiquette. Les assouplissants en feuilles sont mis dans la sécheuse. Les assouplissants en cartouches sont fixés à l’ailette du tambour de la sécheuse.

Techniques : Quand vous ajoutez un assouplissant liquide à l’eau de rinçage, assurez-vous de le diluer d’abord. Ne le versez pas directement sur les tissus, car vous risqueriez de causer des taches ou des marques.

IMPORTANT : Les assouplissants risquent de réduire l’efficacité de l’agent ignifuge imprégné dans certains tissus tels que ceux employés dans les vêtements de nuit pour enfants.

PRODUITS DE PRÉLAVAGE QUI DÉLOGENT SALETÉ ET TACHES

Avantages : Ils sont efficaces pour prétraiter les vêtements très sales et tachés, surtout ceux qui sont faits de fibres de polyester. Ils donnent de bons résultats sur les taches de nature huileuse causées, par exemple, par la graisse animale, les souillures corporelles, les huiles de cuisson, les cosmétiques et les huiles à moteur. Le savon en barre produit de bons résultats sur les taches causées par un assouplissant, la sueur et le tabac.

Catégories : Liquides, aérosols, gels, bâtonnets et barres (savon).

Techniques : Il vaut mieux traiter la tache aussi vite que possible. Utilisez un détachant liquide, en aérosol ou gelifié juste avant de laver le vêtement. Si la tache persiste, appliquez le produit de nouveau en frottant directement la tache avec lui. Si vous employez un bâtonnet, frottez la tache fraîche immédiatement avec le produit, laissez le vêtement de côté et lavez-le plus tard (attendez une semaine, s’il le faut).

IMPORTANT : N’appliquez pas les produits de prélavage qui délogent la saleté et les taches sur des couleurs fluorescentes, car ils risqueraient de les faire pâlir ou couler.

AMIDONS, FINIS TEXTILES ET EMPOIS

Avantages : Ils donnent du corps aux tissus, en accroissent la résistance à la saleté et facilitent le repassage.

Catégories : Poudres, liquides et aérosols.

Techniques : Utilisez les amidons sur les cotons et les mélanges de coton, et les finis textiles et les emplois sur les tissus synthétiques.

ADOUCISSEURS D’EAU

Avantages : Ils améliorent l’action des détergents en annulant l’effet du calcium et du magnésium qui rendent l’eau dure.

Catégories : Poudres et liquides.

Techniques : Vous pouvez ajouter de la poudre à l’eau de lavage ou de rinçage, mais les produits liquides à l’eau de rinçage seulement.

 

Savoir utiliser les étiquettes

Au lieu de deviner la marche à suivre, lisez l’étiquette fixée au produit. Vous obtiendrez ainsi les meilleurs résultats possibles, chaque fois que vous emploierez le produit. L’étiquette contient plus de renseignements que vous ne le croyez.

 

Le nom du produit en dit long

Lisez l’étiquette attentivement : en effet, le nom et la description du produit en disent long. Voici quelques questions à se poser : s’agit-il d’un liquide ou d’une poudre? D’un produit tout usage ou pour travaux légers? Est-ce un produit concentré? Ou un détergent tout usage avec éléments ajoutés tels qu’agent de blanchiment ou un assouplissant? Le produit est-il parfumé ou non? Si c’est un agent de blanchiment, est-ce un agent à hypochlorite de sodium (chlore) ou à oxygène (sûr pour les couleurs)?

 

Les ingrédients

L’étiquette contient souvent une description des ingrédients qui précisent, par exemple, la composition du produit et s’il est parfumé ou non. Dans certains cas, les noms génériques des ingrédients et les fonctions de ceux-ci sont indiqués.

 

Lisez le mode d’emploi d’abord!

Voyez quelle est la température recommandée pour l’eau de lavage et de rinçage; quel est le meilleur cycle de lavage à choisir et quelle quantité de produit il faut utiliser; quand il faut en employer plus, ou moins; sur quels tissus il convient d’utiliser le produit et dans quel ordre il faut ajouter le détergent, les vêtements et l’eau.

 

Conseils pour le lavage

L’étiquette explique des techniques particulières – le prétrempage, le prétraitement, le prélavage, le blanchiment – et précise quand il faut y recourir. En outre, cherchez-y des conseils utiles pour enlever les taches et préserver l’éclat du blanc et des couleurs.

 

Précautions à prendre et conseils en cas de problème

Ce sont des lignes directrices fondées sur le bon sens, qu’il convient de suivre en cas de mauvaise utilisation du produit. Il y a aussi une description des premiers soins à prodiguer si quelqu’un avale le produit ou s’en met dans les yeux par accident. Dans le cas des détergents liquides, le fabricant avertit aussi le consommateur de ne pas utiliser le contenant pour y mettre des boissons ou d’autres liquides, car il serait dangereux d’y mettre des aliments. S’il s’agit d’un contenant réutilisable, il est tout à fait correct de le remplir avec le même produit.

 

Phosphore

Le produit contient-il des phosphates? L’étiquette ou un code inscrit sur l’emballage indique la quantité de phosphore contenue dans le produit en poids.

 

Biodégradabilité

L’étiquette indique parfois que le produit contient des surfactants et des enzymes biodégradables

 

L’Environnement

L’étiquette précise si l’emballage peut être recyclé, s’il est fait de papier ou de plastique recyclé, et si de nouvelles techniques d’emballage ont été utilisées.

 

Communiquez avec le fabricant

Appelez-le sans frais. L’étiquette donne le numéro 1 800. Appelez pour en savoir plus sur le produit, obtenir des conseils sur son utilisation ou transmettre vos commentaires sur lui. Ou encore, trouvez sur l’étiquette le nom et l’adresse du fabricant et écrivez-lui.

 

Savoir prendre soin de ses vêtements

 

L’étiquette fournit les consignes d’entretien

Pour tirer une satisfaction maximale de vos vêtements, prenez-en grand soin. Lisez l’étiquette attentivement. C’est le meilleur guide qui soit sur ce qu’il faut faire et éviter de faire. Les fabricants connaissent bien leurs vêtements, leurs tissus, leurs structures et les teintures employées. Suivez toujours leurs consignes! CONSEIL : Sur certaines étiquettes, vous lirez ceci : « Employer un détergent doux. » En pareil cas, utilisez un détergent pour travaux légers. Un détergent tout usage risque de faire apparaître des taches légères sur le vêtement, surtout sur les tissus en coton de couleurs pastel. Si de telles taches apparaissent, trempez tout le vêtement dans une solution comprenant quatre parties d’eau et une partie du détergent tout usage. Ainsi, la couleur deviendra uniforme partout.

 

La première fois

Vous ne savez pas au juste si un nouveau vêtement est grand-teint? Faites d’abord un essai! Voici deux essais que vous pouvez faire :

  • Lavez le vêtement séparément la première fois. S’il y a de la couleur dans l’eau de lavage, continuez de le laver séparément la deuxième et la troisième fois, et ainsi de suite jusqu’à ce que la couleur cesse de teinter l’eau.
  • Mouillez une partie peu visible du vêtement et appliquez-y une petite quantité de détergent. Si la couleur se délave, lavez le vêtement séparément.

 

 

Savoir trier les vêtements

Le triage ne se résume pas à séparer les vêtements foncés de ceux qui sont d’un blanc éclatant. Le secret réside dans le mélange et l’agencement des vêtements nécessitant le même savon ou détergent, le même cycle de lavage et une eau de même température. Vérifiez donc les étiquettes des vêtements pour y lire les directives particulières sur le nettoyage. Il n’y a aucun doute qu’en triant bien vos vêtements, vous obtiendrez toujours les meilleurs résultats.

D’abord, triez les vêtements en fonction des couleurs 
Lavez tous les vêtements blancs à part, les couleurs pastel et les couleurs mi-foncées mi-claires ensemble, les couleurs vives et les couleurs foncées séparément. Faites particulièrement attention aux tissus synthétiques blancs et de couleurs claires, car ils risquent d’absorber la teinture foncée d’autres tissus pendant le lavage. Vérifiez aussi si la couleur des bordures et des décorations est grand teint.

Ensuite, classez-les en fonction de leur degré de saleté 
Isolez les vêtement très sales des autres, car ces derniers risquent d’absorber la grosse saleté présente dans l’eau de lavage : le blanc devient peu à peu gris ou jaunâtre, et les couleurs perdent de plus en plus leur éclat.

Troisièmement, pensez aux caractéristiques spéciales

  • La variation : Mélangez ensemble de gros et de petits morceaux dans chaque charge. De cette façon, les vêtements peuvent bouger plus librement, ce qui améliore les résultats du lavage.
  • Les types de tissus : Examinez les tissus et leur construction. Séparez les tricots lâches et les vêtements délicats des autres tissus, puis choisissez le cycle de lavage délicat.
  • La peluche : Les chandails en molleton, les robes de chambre en tissu chenille, les flanelles et les serviettes neuves ont tendance à partager leur peluche avec les autres vêtements pendant le lavage. Lavez-les à part des vêtements infroissables ou en velours côtelé, qui attirent facilement la peluche.
  • Les tissus fluorescents : Les tissus rose indien, vert vif et bleu opalin intense sont souvent beaucoup moins grand teint que les autres. Lavez-les séparément, ou faites un essai avant de les laver avec des vêtements d’autres couleurs. Pour ne pas les endommager, ne les traitez pas d’abord avec un détachant, à moins d’avoir fait un essai dans une partie peu visible pour en évaluer les caractéristiques grand teint. Les couleurs fluorescentes risquent de se ternir avec le temps.

 

 

Attaquez-vous aux taches

Prenez soin de déloger les taches et les marques présentes sur vos vêtements lavables. Voici quelques conseils à cet égard :

De quelle sorte de tache s’agit-il? Plus vous en saurez sur ce qui a causé la marque ou la tache, plus vous aurez de chances de l’éliminer et plus vous éviterez d’appliquer un mauvais traitement qui empirerait les choses. Dans le doute, rincez le vêtement ou trempez-le dans l’eau froide avant de le traiter ou de le laver.

Attaquez-vous à la tache sans tarder! Plus vous vous attaquez vite à la tache, plus elle est facile à déloger. Prenez l’habitude de vérifier si des vêtements fraîchement lavés ont des taches qui ne partent pas, au lieu de sécher les vêtements, de prétraiter la tache et de les laver de nouveau. Le séchage risque de sceller la tache en permanence dans le tissu.

Prétraitez la tache. En prétraitant la tache avant qu’elle sèche ou s’incruste, vous accroissez vos chances de la déloger. Utilisez un détachant de prélavage, un détergent liquide à lessive, ou une pâte faite d’un détergent en poudre et d’un peu d’eau. Vérifiez d’abord si la couleur est grand teint en prétraitant une couture ou une autre partie peu visible du vêtement. Ensuite, lavez tout le vêtement avec un détergent et un agent de blanchiment qui n’endommage pas le tissu.

Épongez la tache, ne la frottez pas. En la frottant, vous risqueriez de l’étendre, voire d’endommager le tissu.

Taches laissées par une boisson : Les boissons contenant du sucre, par exemple le vin ou le soda au gingembre, font des taches qui semblent disparaître. Ne vous y méprenez pas, car elles sont sans doute encore là. Une fois que la tache a été exposée à l’air, le sucre s’oxyde et laisse une tache invisible qui finit par virer au jaune ou au brun. La tache n’a jamais disparu : elle a toujours été là. La solution consiste à traiter immédiatement même ces taches légères que vous ne pouvez pas voir, avant qu’elles sèchent.

L’utilisation d’un agent de blanchiment? Prévenez un changement inégal de couleur en blanchissant tout le vêtement, et non pas seulement la tache.

Les vieilles taches s’estompent rarement, mais c’est possible! Essayez de prétraiter le vêtement ou de le tremper dans un produit contenant des enzymes, puis lavez-le.

Lavez le vêtement! Après avoir traité une tache, lavez tout le vêtement pour enlever tout résidu qu’aurait laissé la tache ou le détachant.